• Les mesures de masse : les multiples du gramme

    En prolongement des mesures de longueur sur les multiples du mètre, j'enchaîne avec les mesures de masse et les multiples du gramme.

    Comme pour les mesures de longueur, les élèves n'utilisent pas de tableau de conversion (ou l'utilisent implicitement) mais jouent avec les mesures de masse en écrivant des égalités.

    Je commence ma séance par demander aux élèves : Qu'est-ce-qui est le plus lourd? Un kilo de sucre ou un kilo de cailloux?

    Séance 1 - Comprendre que le poids (ou la masse... je ne sais jamais) d'un objet n'est pas fonction de son volume. Un petit objet peut en effet peser très lourd.

     

    1 ère étape - Qu'est-ce-qui est le plus lourd? Un kilo de sucre ou un kilo de cailloux? J'ai pris volontairement des choses que je trouve dans mes placards. (ou dans mon jardin)

    Les élèves répondent à cette question sur une petite feuille et expliquer pourquoi. Il s'agit ici de prendre en compte leur représentation initiale. Voici les réponses de mes élèves :

     Sur 28 élèves, 5 ont répondu  que c'est égal, 1 élève pense que c'est le sucre car il y a des millions de petits grains et 22 pensent que ce sont les cailloux qui pèsent le plus lourd car c'est gros tandis que le sucre c'est fluide et léger.

    Dans cette étape, je n'ai montré aux élèves ni les cailloux ni le sucre.

     

    2ème étape - Débat. Nous débattons collectivement, les élèves expliquent pourquoi ils pensent que ce sont les cailloux.

    Je montre ensuite aux élèves le kilo de sucre et le kilo de cailloux. Les élèves demandent à soupeser. Chacun vient soupeser le kilo de sucre et le kilo de cailloux et écrivent ce qu'ils pensent.

     Les élèves sont toujours convaincu qu'il s'agit des cailloux. Ici les élèves gardent la conception de la masse du sucre quand elle est en petite quantité.

     

     3ème étape : vérification avec la balance Roberval.

    Comment pourrait-on vérifier?  avec la balance Roberval.

     On constate que c'est égal. Un élève dit : "C'est égal mais pour que ce soit égal, il faut du sucre en grande quantité." Ici, on commence à casser la représentation initiale des élèves. Mais il faudra plusieurs séances et reprendre dans des situations différentes pour que cette représentation soit cassée --> avec des quantités ayant un volume plus grand ou plus petit que le kilo de sucre afin que les élèves cassent cette conception que le volume influe sur la masse de l'objet.

    Je décide de reprendre cette situation plusieurs fois en débat de séance, pas systématiquement mais de temps en temps :

    Qu'est-ce-qui est le plus lourd? un kilo de cailloux ou un kilo de papier? un kilo de cailloux ou un kilo de cahier? un kilo de sucre ou un kilo de feuilles de papier?

     

    séance 2 - Comment représenter un kilo avec les poids de la balance?

    Je décide ici de montrer les poids de la balance Roberval. Il y a des hectogramme ; un hg = 100 g. Il y a les décagrammes ; un décagramme = 10 g     C'est l'occasion de rappeler le sens de certains préfixes : kilo = mille      hecto = cent        déca = dix

    Il y a également des poids de 200 g. Donc combien d'hectogrammes?

    Il y a également des poids de 500 g. Donc combien d'hectogrammes?

    Je demande aux élèves comment faire 1000 grammmes ou 1 kilogramme avec les poids de la balance.

     

     Séance 3 - Estimer la masse de plusieurs objets, dessiner les poids et écrire des égalités.

    Combien pèse un stylo bic? le cahier de maths? une bôite plastique? un dictionnaire ?

    Les élèves font un pari pour chaque objet.

    On note les estimations des élèves au tableau.

    Puis on vérifie avec la balance de cuisine (on vérifie la masse de chaque objet avec la balance de cuisine plus précise que la balance Roberval).

    Je sors ensuite la balance Roberval, je pose le premier objet (le stylo). Et je présente les poids 100g = 1 hectogramme   10 g = 1 décagramme    1000grammes = 1 kilogramme

    C'est l'occasion de rappeler la signification de chaque préfixe hecto = 100, déca = 10, kilo = 1 000

    Les élèves dessinent les poids qu'il faut poser pour équilibrer la balance et écrivent des égalités.

     

    Ici les photos du cahier d'un élève :Les mesures de masse : les multiples du gramme

     

    Les mesures de masse : les multiples du gramme

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

      

      Je donne ensuite des exercices du même type :

    J'écris plusieurs égalités pour chaque masse (remarque : toutes les mesures du départ sont données en gramme)

     

    1 500 g

    2 000 g

    182 g

    620 g

    740 g

    860 g

    etc.

     

    J'imagine la masse de chaque objet et j'écris kg, hg, dag ou g

    un dictionnaire : 2 ...

    un bébé à sa naissance : 20 ...

    un CD : 1 ....

    un cahier de 100 pages : 1 ...

    un trombone : 1 ...

    un cartable de collégien : 5 ...

    un chien : 300 ...

    une voiture : 1 000 ...

     

    J'ai aussi donné des petits problèmes de ce type :

    Pour peser un cahier, on a mis sur le plateau de la balance Roberval les masses suivantes : 100 g   100 g   50 g  20  g

    Quelle est la masse de cahier?

     

    Pour peser un dictionnaire, on a mis les masses suivantes sur le plateau :

    2 hg    5 dag    1 dag    1 kg


  • Commentaires

    2
    sarah
    Mardi 21 Février à 16:08

    bonjour, 

    je suis curieuse, j'aimerais savoir comment vous introduisez la tonne et quintal avec les élèves?
    Merciii

    1
    camantoma Profil de camantoma
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 21:34

    je viens de découvrir ton site et j'adore ta manière d'aborder les choses , je pense que je vais y revenir souvent !!Merci pour ce partage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :