• la première guerre mondiale

    Voici mes problématiques pour l'étude de la première guerre mondiale avec ma classe de cm2.

    Cinq problématiques pour cinq séances. Comme j'ai l'habitude de le faire, mes élèves vont devoir se mettre dans la peau de poilus... Je suis en train de chercher mes docs. Je les ajouterai au fur et à mesure de mes séances... mais la trame est déjà là!!

     

     En parallèle, nous étudions le livre de PEF "Zappe la Guerre". Je mets le lien ici :

    Etude du livre Zappe la guerre

     

    Séance 1- Problématique : Comment la première guerre mondiale a-t-elle commencé?

    A- Etude d'un tableau

    Pour démarrer cette première séance, je présenterai ce premier document sans rien dire  :

    La Guerre des tranchées vue par un peintre allemand : Otto Dix

    Les élèves m'ont tout de suite dit qu'il s'agit de gens qui se battent. On voit du sang (rouge), le bleu représente peut-être les uniformes des soldats. On dirait une grande bataille. On voit des têtes.

      

    B- La Problématique et les hypothèses

    On commentera rapidement cette oeuvre puis je lancerai la problématique : "Comment la première guerre mondiale a-t-elle commencé?"

    Les élèves émettront des hypothèses.

     

    Je décide alors de ne pas rentrer dans les détails des causes de la guerre. Trop compliqué même pour un adulte. Je n'évoque pas l'assassinat de l'archiduc à Sarajevo ni les conflits des balkans. Je dirai juste que les pays ne s'entendent plus.

     

    C- L'exposé : souscription d'un emprunt d'état

    Je commence mon exposé par dire que pour faire la guerre, on a besoin d'argent. Pourquoi? Pour acheter des armes... en effet, l'argent c'est le nerf de la guerre. Une souscription d'un emprunt d'état est lancée le 2 août 1914 d'un montant de 800 millions de francs or soit 2 540 240 000 euros.

     

    D- Etude de quelques docs (images)

    Je montrerai l'ordre de mobilisation générale, une image sur laquelle on voit les soldats partir la fleur au fusil et je ferai lire aux élèves des  textes qui racontent le départ à la guerre. Et puis aussi je montrerai le départ des soldats en taxi (septembre 1914) pour la bataille de la Marne.

     

     

     

    Ici une vidéo très courte qui montre la réquisition des taxis de la Marne :

    ici

     

    E- Lecture de textes

     

    Texte 1 : 3 août 1914. "Je pars avec de bons souliers et des habits superbes, je n'ai que moi à défendre, je ferai de mon mieux."

     

    Etienne TANTY, 129° Régiment d'Infanterie, 24 ans, professeur de lettres. Blessé le 25 août 1915, renvoyé au front le 21 mars 1918. 

     

    Texte 2 : 10 août 1914. "Hier, durant tout le trajet, les populations pressées au passages à niveau et aux gares n'ont cessé de nous acclamer, les femmes envoyant des baisers, les hommes reprenant avec nous la Marseillaise et le Chant du départ. Pourquoi faut-il qu'une angoisse sourde m'étreigne le coeur? Si c'était en manoeuvre, ce serait très amusant; mais voilà, après-demain, dans 3 jours peut-être, les balles vont pleuvoir et qui sait? Si j'allais ne pas revenir, si j'allais tuer ma mère, assassiner ma mère, volontairement? Oh, que m'est-il réservé? Pardon Maman! j'aurais du rester, travailler mon violoncelle pour vous, pour vous qui avez fait tant de sacrifices, pour petite mère, déjà malade!".

     

    Maurice MARECHAL, matricule 4684, classe 1912, 2° classe, 22 ans, violoncellis

         

     d- Carte triple entente, triple alliance

    Enfin, nous évoquerons les pays alliés de la France et les pays alliés de l' Allemagne en complétant et coloriant sur une carte les pays de la tripe alliance et de la triple entente.

     

     carte triple entente et triple alliance : pour cela, j'utilise les cartes de Stephany qui a fait un super travail sur la première guerre mondiale.

    ici

     

    J'ajouterai également que le président de la République Raymond Poincaré va encore plus loin et lance un message le 4 août 1914 en parlant d'union sacrée et que le 26 août le gouvernement français quitte Paris et s'installe à Bordeaux. Pourquoi? Parce que les Allemands avancent et que cela devient dangereux d'y rester.

     

     

    Séance 2- Une visite au monument aux morts de la commune

    nous irons voir le monument aux morts de la commune. Nous observerons le monument et le décrirons ; nous ferons attention aux dates, etc. Cela permet aux élèves de s'initier au patrimoine de leur commune.
    On relevera également des noms de soldats morts pendant la guerre et qui figurent sur le monument aux morts.

     

     

    Séance 3- Problématique : Une vie difficile pour les soldats dans les tranchées ; oui, mais pourquoi?

    a- Document déclencheur de la séance :

    Nous décrivons le document, cherchons sa nature : photo en noir et blanc. On voit des soldats qui ont des masques à gaz et des baionnettes. Ils sont dans une tranchée.

    Les soldats ont-ils une vie facile?

    Lancement de la problématique : Une vie difficile dans les tranchées; oui mais pourquoi?

    Hypothèses des élèves :

     

     b- vidéo

    Je montre ensuite une courte vidéo (sans le son afin que les élèves se concentrent sur les images). Je leur demande alors de prendre des notes sur ce quils voient. Pour les rassurer sur la prise de note, je leur dis que même si on ne note qu'une seule chose, c'est bien.

    le lien de la vidéo :

    déballage oral

     

    c- Travail sur doc (Mes docs proviennent du livre Histoire Cycle3 Magellan chez Hatier, par respect pour les auteurs du manuel je ne les mets pas sur le blog)

    Chaque groupe d'élèves a un texte différent selon son niveau de lecture. Je demande aux élèves dans chaque texte de suligner en quoi la vie est difficile dans les tranchées. Et ensuite de choisir un mot qui caractérise le texte.

    Mise en commun. Chaque groupe vient au tableau lire les phrases surlignées. Je m'attache ici à ce qu'on y mette le ton dans la lecture; il y a des lettres de poilus. Les mots choisis par les élèves dans leur étude de document sont notés au tableau.

    Je rajouterai lors de la mise en commun que les poilus étaient parfois obligés de manger des rats pour ne pas mourir de faim.

    Je ne choisis pas de faire la trace écrite de suite car je proposerai dans une séance suivante un travail de production d'écrits.

     Après l'étude de différents documents, je demanderai à plusieurs élèves de choisir le nom d'un soldat sur le monument aux morts et d'imaginer ce qu'il a vécu.

    ---> Choisissez le nom d'un soldat qui figure sur le monument aux morts. Imaginez que vous êtes ce soldat et racontez ce que vous avez vécu pendant la guerre.

     

     

    Séance 4 - Et les autres personnes, que faisaient-elles?

    Nous chercherons qui sont les autres personnes, celles qui ne sont pas parties à la guerre. On notera qu'il y a : les femmes, les enfants, les vieillards, les prêtres, les handicapés.

    Problématique : Que faisaient les autres personnes pendant la guerre?

    Hypothèses des élèves :

    Travail sur documents :

    Document 1 :

    On cherche de quel type de document il s'agit, où on peut la trouver.  Qui on voit des femmes et des personnes âgées qui ne sont pas parties à la guerre. Pourquoi? Elles viennent déposer de l'argent aux pieds d'une dame habillée en bleu, blanc et rouge. Que représente cette dame? Elle représente la France. On relèvera également le slogan. Faire remarquer que le mot patrie est écrit en gros. On pourra ensuite montrer une autre affiche que renvoie le même message.

     

    Document 2 :

     C'est encore une affiche de propagande. Sur cette pièce, on voit que l'or écrase un allemand (qu'on reconnaît grâce à son casque à pointe).

    Pour cette séance, je décide d'écrire une phrase pour le résumé à apprendre au fur et à mesure de l'étude de chaque document. Phrases dictées par les élèves.

     

    Document 3 : femmes travaillant dans une usine d'obus.

    Document 4 : femmes travaillant dans une usine (pour remplacer les hommes)

    Document 5 :  femmes et vieillards travaillant dans les champs.

    Document 6 : nos futurs poilus.

     

    En prolongement, un travail sur les usines Renault pendant la guerre. Il s'agit d'un travail de lecture de tableau. 

    ici

     

     

    Séance 5- 11 novembre 1918, l'armistice est signée mais pourquoi après la guerre, la vie n'est-elle plus comme avant?

    Je présenterai plusieurs documents aux élèves. A partir de ces documents, les élèves devront écrire un petit texte.

     

    Comme document de départ, je présente cette image :

    Nous la décrivons, cherchons où cela se passe puis je lis un court texte que voici :

    ici

    Ensuite je lance la problématique :

    Pourquoi après la guerre la vie n'est-elle plus comme avant?

    Les élèves émettent des hypothèses puis je montre les docs suivants. Nous en discutons rapidement et les élèves devront ensuite écrire un petit texte qui réponds à la question à partir de ces documents :

      

     En prolongement, je donne à lire un texte aux élèves suivis de quelques questions :

    ici


  • Commentaires

    2
    anne
    Mardi 18 Août 2015 à 21:15

    Bonjour, je viens de découvrir votre façon d'aborder l'histoire et ... j'adore !!!!


    J'essaierai très certainement de m'en inspirer et pourquoi pas, de poursuivre pour le 20ème siècle ; cette approche me plaît énormément ; grand merci de l'avoir partagée !!!

    1
    Mardi 24 Septembre 2013 à 21:28

    Une idée qui me plait bien...j'avais improvisé une telle séance sur le moyen âge quand  j´ai senti que

    phlétore de textes les soûlait!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :