• Apprendre les tables de multiplication, oui mais comment?

    Il s'agit de présenter aux élèves différentes techniques pour apprendre les tables de multiplication...

    - apprendre avec des poésies

    - apprendre en utilisant les doubles (pour la table de 4 et 8)

    - apprendre avec des tables de multiplication incomplètes.

    - Et la particularité de la table de 9? Connaissez-vous?

     

     

      

    Dans ma classe, nous utilisons plusieurs techniques pour apprendre les tables de multiplication :

    1- Des poésies

    - Pour la table de 7, nous apprenons la poésie de Jean Tardieu : Les sept nains.

    Je mets  ici toutes les tables de  multiplication sous forme de poésie de Jean Tardieu. Je trouve qu'elles ne sont pas toutes intéressantes (personnellement j'aime beaucoup Les sept nains) mais pour information les voici :

     tables en poésie

     

    - Pour la table de 3, j'aime également beaucoup cette poésie de Maurice Carême :

    Trois fois un trois

    Je lève le doigt

    Trois fois deux six

    Je reste assise

    Trois fois trois neuf

    Sur mon banc tout neuf

    Trois fois quatre douze

    Je l'écris en rouge

    Trois fois cinq quinze

    Ma plume grince

    Trois fois six dix-huit

    Je calcule vite

    Trois fois sept vingt et un

    Et comme pas un

    Trois fois huit vingt-quatre

    Nul ne peut me battre

    Trois fois neuf vingt-sept

    Pas même le maître

    Trois fois dix trente

    Il sonne, je rentre

     

    2- Utiliser des doubles

    Concernant la table de 2, cela va très vite puisque ce sont des doubles à calculer.

     

    Pour la table de 4, c'est le double du nombre à multiplier et encore le double.

    exemple 7x4 ... on prend le 7 on le multiplie par 2 et encore par 2 : sept et sept quatorze, quatorze et quatorze, vingt-huit.

    un autre exemple avec 9x4... on prend le 9 on le multiplie par 2 et encore par 2 : neuf et neuf dix-huit, dix-huit et dix-huit trente-six.

     

    Pour la table de 8, c'est le même principe mais on calcule le double, le double et encore le double.

    exemple 8x7... on prend le 7, on calcule le double, le double et encore le double. sept et sept quatorze, quatorze et quatorze vingt-huit, vingt -huit et vingt-huit, cinquante-six.

    un autre exemple avec 8x4...on prend le 4, quatre et quatre, huit, huit et huit seize, seize et seize trente-deux.

     

    3- La particularité de la table de 9

    9x1 =9

    9x2 =18

    9x3 =27

    9x4 =36

    9x5 =45

    9x6 =54

    9x7 =63

    9x8 =72

    9x9 =81

    9x10 =90

     

     La table de 9 est très particulière :

    - pour passer d'un résultat à un autre, un ajoute une dizaine et on enlève une unité

    - la somme des chiffres du résultat est toujours neuf!! exemple 9x7 = 63 le résultat est 63 et 6+3=9! Et cela fonctionne pour tous les résultats. C'est une table très facile à apprendre mais on ne commence pas par apprendre celle-ci bien sûr...

    Comment les élèves peuvent-ils retrouver les calculs?  exemple pour 9x8. Comme c'est un 8, le résultat commence par le chiffre qui vient juste avant donc 7 et on complète pour que la somme des deux chiffres soit égale à 9...7+ ? =9 le résultat est 2 donc 7x9= 72!!!

     

    4- Les tables de multiplication incomplètes (inspirées de la méthode Brissiaud.)

    Les tables incomplètes  ici : doc tables de multiplication incomplètes

    Les élèves ont à disposition les tables de multiplication dans lesquelles ne figurent que les résultats x5 et x10. Ils utilisent ces résultats pour rechercher les autres...

    exemple de table incomplète :

    6x1

    6x2

    6x3 

    6x4

    6x5 = 30

    6x6 

    6x7

    6x8

    6x9

    6x10 = 60

     Pour trouver le résultat de 6x4, ils prennent le résultat de 6x5 et reculent de 6 donc 6x4=24 (il faut bien sûr auparavant apprendre à soustraire en reculant).

    Pour trouver le résultat de 6 x 6, on prend le résultat de 6 x 5 et on avance de 6 puisqu'on est dans la table de 6. 

    NB : certains présentent les tables incomplètes sous forme de tableau présentés en deux colonnes d'un côté multiplier de 1 à 5 de l'autre, de 6 à 10. Je préfère la disposition en une seule colonne pour que les élèves voient bien le lien entre tous les calculs.


  • Commentaires

    3
    Dimanche 9 Août 2015 à 18:36

    Sympa les tables de multiplication grâce aux poésies. Merci

    2
    Mercredi 20 Mars 2013 à 10:05

    Les tables de multiplication avec la poésie ? ça m'intriguait et en fait c'est génial car cela donne un petit côté doux à une matière par ailleurs rugueuse. Merci Mokata ! 

    Pour l'entraînement, voir www.tablos.net un jeu de carte pour lequel il faut connaître ses tables de multiplication

    1
    Samedi 23 Février 2013 à 23:26

    Je suis touchée par ce questionnement tous les ans à la même période...

    Merci pour cet article.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :